Logo de la Clinique d'acupuncture Jouvence de Laval, située sur le boulevard de la Concorde Est, bureau 204, à Laval.

450-664-2727

Photo de Pierre-Michel Phaneuf, qui est acupuncteur à Laval depuis plus de 30 ans.
Acupuncteur Pierre-M. Phaneuf

Pierre-Michel Phaneuf Acupuncteur

En gros et pour ne pas entrer dans les détails, l’aiguille fait un trou. Ce trou est une légère blessure que le corps entreprend de guérir.

En procédant à cette guérison, le corps s’aperçoit que dans le voisinage immédiat de la blessure d’aiguille, un synapse est défectueux et ne transmet pas l’influx nerveux comme il devrait le faire. Le corps entreprend donc de réparer en même temps ce synapse et « le courant passe à nouveau».

Qu’un synapse soit défectueux en ne possédant pas suffisamment de neuro-transmetteurs n’est pas une idée neuve. On la retrouve dans la dépression nerveuse dans laquelle il manquerait de sérotonine dans une partie ou dans l’ensemble du cerveau.

Dans ma théorie, le manque de neuro-transmetteurs se ferait sentir au niveau de quelques synapses, principalement celles du système nerveux sympathique, mais aussi du système nerveux sensitif.

Puisque le système nerveux sympathique a pour fonction de gérer la quantité de sang présente dans les différentes parties du corps, et ceci en fonctions des besoins ou de l’adaptation à l’environnement, il est le principal acteur de ma théorie.  Quand ce système nerveux possède des synapses déficientes, certaines parties du corps sont privées de l’apport sanguin nécessaire et un problème de santé s’installe peu à peu.

Par exemple, si une articulation reçoit moins de sang qu’elle en a besoin, le liquide synovial qui a pour fonction de nourrir les surface articulaires ainsi que de « huiler » l’articulation, sera moins facilement remplacé et remplira moins bien ses fonctions, permettant entre-autres une détérioration des cartillages.

Il en va de même de chaque organe ou glande qui ne peux remplir ses fonctions adéquatement si son approvisionnement sanguin est insuffisant.

Le système nerveux sensitif pourrait aussi être inclus dans l’explication des maladies influencées par les conditions météorologiques comme le froid, l’humidité, le vent, la chaleur ou la sécheresse et expliquerait l’emploi de certains points, appelés les points éléments, qui sont situés entre après le genou et le coude.

La théorie des neuro-transmissions déficientes est plus complexe et demanderait plusieurs pages pour y être adéquatement présentée, ce que je ferai peut-être un jour.

J’ai pu jusqu’à présent expliquer l’efficacité de plus d’une centaine de points en fonction à la fois de leur action et de leur situation physiologique, dont principalement la proximité de ganglions du système nerveux sympathique (la chaine dorsale du sympathique qui correspond aux points Shu du dos) et du trajet des grands nerfs qui partent de ces ganglions pour influencer les artères qui approvisionnent les organes et différentes parties du corps, ou qui y sont directement situées.

La théorie des neuro-transmissions déficientes.