Logo de la Clinique d'acupuncture Jouvence de Laval, située sur le boulevard de la Concorde Est, bureau 204, à Laval. Photo de Pierre-Michel Phaneuf, qui est acupuncteur à Laval depuis plus de 30 ans.
Acupuncteur Pierre-M. Phaneuf

Pierre-Michel Phaneuf Acupuncteur depuis 34 ans

2927 Boulevard de la Concorde, Est,  Bureau 204,   Laval  H7E 2B5                  450-664-2727

Les cinq systèmes nerveux.

Nous possédons cinq systèmes nerveux; le cerveau et les systèmes nerveux sensitif, moteur, para-sympathique et sympathique.

Les systèmes nerveux sont composés de neurones qui communiquent entre-eux à un point de contact appelé « synapse ».

Ma théorie se base sur le fait que certains synapses peuvent ne pas être aussi fonctionnels qu’ils le devraient, ce qui devrait altèrer l’information envoyée par le neurone précédant ce qui pourrait créer un problème de santé.


L’action de l’aiguille.

L’implantation d’une aiguille dans le corps humain a pour résultat de créer une légère blessure. Cette blessure sera complètement guérit en quelques jours seulement.

La théorie des neuro-transmissions déficiente repose sur l’idée que le corps cherchera à guérir non seulement la blessure causée par l’aiguille, mais aussi tout ce qui pourrait se trouver dans le voisinage immédiat de l’aiguille, ce qui inclurait des synapse défectueux de deux systèmes nerveux, le sympathique et le sensitif.

L’action de l’aiguille, elle–même se limiterait donc uniquement à cela, et quand les synapses défectueux du voisinage immédiat de l’aiguille seraient rétablit, le problème de santé à l’origine du traitement d’acupuncture serait alors en voie de guérison.


Le système nerveux sympathique

Le système nerveux sympathique envoie des messages aux muscles involontaires situés autour des parois des artères pour leur demander soit de se contracter, ce qui diminue le diamètre d’une partie de l’artère et laisse passer moins de sang, soit de relâcher cette contraction, ce qui permet un débit sanguin plus abondant.

Par ces deux actions le système nerveux sympathique va gérer la quantité de sang disponible dans toutes les parties du corps, ce qui, quand c’est fait adéquatement, nous conserve en santé.

Si un synapse ne fait pas son travail adéquatement, le message du système nerveux sympathique ne parviendra pas à destination et un problème de santé pourrait alors apparaître peu à peux, principalement par privation.  

Pour illustrer cela, si l’articulation du genou est sollicité, lors de la marche par exemple, et que l’apport sanguin au genou n’est pas suffisant, un problème pourrait survenir.


Les système nerveux sensitif.   (rendu ici)





Théorie des neuro-transmissions déficientes.

Cette page dévoile une théorie qui expliquerait la raison physiologique de l’efficacité de l’acupuncture.

Cette théorie, que j’ai appelée « théorie des neuro-transmissions déficientes » aurait l’avantage d’être basée sur les connaissances modernes en biologie et en physiologie.

L’acupuncture aurait, selon moi, une action réelle en amenant le corps à guérir un ou plusieurs synapses défectueux appartenant principalement au système nerveux sympathique, mais aussi au système nerveux sensitif.

Il va sans dire qu’il ne s’agit que d’une théorie et qu’elle ne remplace pas les théories anciennes, qui datent parfois de plusieurs milliers d’années, et qui permettent actuellement aux acupuncteurs de partout dans le monde de trouver les meilleurs points pour soigner leurs patients.  Cependant elle permet de comprendre l’action véritable des aiguilles.


Tous droits réservés  ©