Logo de la Clinique d'acupuncture Jouvence de Laval, située sur le boulevard de la Concorde Est, bureau 204, à Laval. Photo de Pierre-Michel Phaneuf, qui est acupuncteur à Laval depuis plus de 30 ans.
Acupuncteur Pierre-M. Phaneuf

Pierre-Michel Phaneuf Acupuncteur depuis 34 ans

2927 Boulevard de la Concorde, Est,  Bureau 204,   Laval  H7E 2B5                  450-664-2727

Fatigue et acupuncture



Comment la médecine traditionnelle chinoise voit la fatigue et ce que fait l’acupuncture pour la soigner.

Tous droits réservés  ©

Selon la médecine traditionnelle chinoise (MTC), un état de fatigue anormal serait une conséquence de certains déséquilibres internes.

Ces déséquilibres ont pour origine différentes cause, dont:


Plusieurs déséquilibres internes concernant l’énergie (le Qi) des organes peut s’exprimer par des fatigues continuelles qui semblent inexpliquées.

Les organes les plus touchés par ces déséquilibres énergétiques sont:

A)  Les déséquilibres par « manque » affectant ces organes sont le plus souvent :

B)  Les principaux déséquilibres par « surplus » affectant ces organes sont les suivants :

1- Quatre d’entre-eux affectent le Foie. La médecine traditionnelle chinoise leur a donné pour noms :

2- Les deux derniers représentent une accumulation générale ou d’un organe en particulier, de :

Le choix des points dépendra de l’organe touché et de la nature de l’atteinte.

La médecine traditionnelle chinoise, avec plus de 3000 ans d’existence est assurément  la plus ancienne médecine sur terre.  

Bien qu’elle utilise des termes appartenant au passé, elle n’en est pas moins d’une remarquable efficacité.

Elle s’est développée en s’appuyant sur l’observation et la logique.

Sa composante la plus importante est l’acupuncture, mais elle a aussi développé entres autres choses l’usage des plantes, du massage (Tuina)  et d’exercices visant à conserver la santé (TaiQi, QiGong).

La médecine traditionnelle chinoise considère que la santé du corps vient de l’équilibre dynamique entre les éléments qui le composent alors que la maladie est le résultat de la rupture de cet état.

Le rôle de l’acupuncteur est de rétablir l’équilibre.   

La présence de « glaires » en nous est un concept très important en médecine traditionnelle chinoise

Elles sont à la fois une pathologie et un facteur de maladies.

La faiblesse de l’énergie de la rate est la principale cause de la formation de glaires

Les glaires peuvent avoir une consistance liquide, visqueuse ou solide.

Les mucosités du poumon, les athéromes qui tendent à obstruer les artères, les calculs biliaires ou rénaux et les ostéophytes par exemple sont considérés comme des glaires.

L’Humidité est ce que la médecine traditionnelle chinoise décrit comme une énergie adverse qui attaque la santé en s’opposant à la libre circulation du Qi et du Sang dans les organes ou dans les membres.

Elle peut être d’origine externe ou interne et sa présence témoigne toujours d’une faiblesse de l’énergie correcte de la Rate.


L’acupuncture a été élaborée de telle sorte que le simple fait de trouver à quel déséquilibre énergétique on a affaire, même si ce dernier est complexe, permet de faire un choix de points adéquat pour soigner le problème de santé lié à ce déséquilibre.

Il existe 361 points anciens, situées sur les méridiens et plusieurs centaines d’autres situés en dehors des méridiens. Chacun de ces points possède plusieurs fonctions et actions sur les différentes composantes énergétiques du corps.

Chaque patient est unique et devant un éventail de possibilités, l’acupuncteur doit choisir les points qui sont les plus appropriés pour chaque cas en fonction de l’ensemble des symptômes et des autres signes qu’il observera, notamment par la prise des pouls et l’examen de la langue.

Si un point peut réunir plusieurs fonctions nécessaires pour le cas soigné, il sera préféré à une autre qui n’en remplira qu’une.