Logo de la Clinique d'acupuncture Jouvence de Laval, située sur le boulevard de la Concorde Est, bureau 204, à Laval. Photo de Pierre-Michel Phaneuf, qui est acupuncteur à Laval depuis plus de 30 ans.
Acupuncteur Pierre-M. Phaneuf

Pierre-Michel Phaneuf Acupuncteur depuis plus de 35 ans

2927 Boulevard de la Concorde, Est,  Bureau 204,   Laval  H7E 2B5                  450-664-2727

Tous droits réservés  ©

La médecine traditionnelle chinoise, avec plus de 3000 ans d’existence est assurément  la plus ancienne médecine sur terre.  

Bien qu’elle utilise des termes appartenant au passé, elle n’en est pas moins d’une remarquable efficacité.

Elle s’est développée en s’appuyant sur l’observation et la logique.

Sa composante la plus importante est l’acupuncture, mais elle a aussi développé entres autres choses l’usage des plantes, du massage (Tuina)  et d’exercices visant à conserver la santé (TaiQi, QiGong).

La médecine traditionnelle chinoise considère que la santé du corps vient de l’équilibre dynamique entre les éléments qui le composent alors que la maladie est le résultat de la rupture de cet état.

Le rôle de l’acupuncteur est de rétablir l’équilibre.   

Le « Feu du Foie » est un déséquilibre énergétique nommé ainsi par la médecine traditionnelle chinoise.

En plus de l’insomnie, ce déséquilibre peut aussi être responsable d’acouphènes, de surdité de vertiges, et de constipation.

Le « Feu du Coeur » est un déséquilibre énergétique nommé ainsi par la médecine traditionnelle chinoise.

En plus de l’insomnie, s’il n’est pas apaisé, il peut conduire à une forte agitation mentale et à des comportements impulsifs

La présence de « glaires » en nous est un concept très important en médecine traditionnelle chinoise

Elles sont à la fois une pathologie et un facteur de maladies.

Tout ce que le corps « fabrique » et qui devient nuisible à la santé peut être considéré comme une glaire.

La faiblesse de l’énergie de la rate est la principale cause de la formation de glaires.

Le Feu est considéré comme une entité nocive qui a tendance à faire s’évaporer les liquides organiques. Des glaires qui sont soumises au Feu peuvent donc prendre une consistance  moins liquide, plus solide.


Le « Vide de Sang du Cœur et de la Rate » est un déséquilibre énergétique nommé ainsi par la médecine traditionnelle chinoise.

La MTC considère que la Rate est la source du Sang et que les Cœur a pour fonction de gouverner le sang vers les extrémités. La gravité des symptômes reliés à la faiblesse de chacun de ces organes s’en voient donc augmentée.

Le « Vide de Yin du Cœur » est un déséquilibre énergétique nommé ainsi par la médecine traditionnelle chinoise.

En plus de l’insomnie, ce déséquilibre peut être la cause de fortes anxiétés.

« Cœur et Vésicule biliaire vides » est un déséquilibre énergétique nommé ainsi par la médecine traditionnelle chinoise.

Dire que quelqu’un possède une « petite » vésicule biliaire aurait été une façon de décrire une personne timide dans la Chine ancienne.

« Cœur et Rein ne sont pas en harmonie » est un déséquilibre énergétique nommé ainsi par la médecine traditionnelle chinoise.

Dans la philosophie des 5 éléments, l’Eau doit « tempérer » le Feu.


Le Rein appartient à l’Eau et le Cœur appartient au Feu. Ce déséquilibre exprime un état dans lequel le Yin du Rein n’arrive plus à tempérer le Feu-Vide du Cœur, lui-même créé par une déficience en Yin de cet organe.

La « Faiblesse du Yin du Foie et du Rein » est un déséquilibre énergétique nommé ainsi par la médecine traditionnelle chinoise.

En plus de l’insomnie, ce déséquilibre peut conduire à l’infertilité

Dans le choix des points et devant un grand éventail de possibilités l’acupuncteur devra tenir compte de plusieurs éléments comme par exemple le type humain du patient en fonction des « Cinq Éléments » de la philosophie chinoise ancienne qui est une des bases de la médecine traditionnelle chinoise, de la saison ou de toute autre observation en liaison avec le problème.

La médecine traditionnelle chinoise, avec plus de 3000 ans d’existence est assurément  la plus ancienne médecine sur terre.  

Bien qu’elle utilise des termes appartenant au passé, elle n’en est pas moins d’une remarquable efficacité.

Elle s’est développée en s’appuyant sur l’observation et la logique.

Sa composante la plus importante est l’acupuncture, mais elle a aussi développé entres autres choses l’usage des plantes, du massage (Tuina)  et d’exercices visant à conserver la santé (TaiQi, QiGong).

En médecine traditionnelle chinoise, la notion d’accident vasculaire cérébral est désigné par des attaques du « Vent interne » qui peut correspondre à quatre affections occidentales:


Les causes identifiées par la médecine chinoise sont principalement le surmenage, les tensions émotionnelles, les excès sexuelset les irrégularités alimentaires qui ont créés divers déséquilibres d’une énergie vitale appelée « Qi »


Le rôle de l’acupuncteur est de rétablir l’équilibre dans cette énergie de façon à permette au corps de retrouver lui-même la santé.


Les meilleurs résultats sont obtenus si on traite dans le mois qui suit l’attaque du « Vent interne ». On peut aussi obtenir de bons résultats jusqu’à trois mois après l’accident mais peu ou pas du tout après 6 mois.


Le traitement peut demander des séances chaque jour ou à tous les deux jours selon l’ancienneté du problème.


Les aiguilles utilisées sont neuves à chaque séance. Pour traiter les attaques de Vent interne elles sont relativement grosses, de l’ordre de 0.34 mm. comparativement à 0.20 utilisées pour la plupart des autres problèmes de santé soignés par acupuncture.  


Selon moi, l’acupuncture ne devrait être tentée qu’en seconde option, après avoir épuisé les ressources qu’offre la médecine moderne,  en n’attendant cependant pas trop longtemps avant d’entreprendre le traitement.



AVC et acupuncture



Ce que peut faire l’acupuncture en cas d’accident cérébral vasculaire.