Logo de la Clinique d'acupuncture Jouvence de Laval, située sur le boulevard de la Concorde Est, bureau 204, à Laval. Photo de Pierre-Michel Phaneuf, qui est acupuncteur à Laval depuis plus de 30 ans.
Acupuncteur Pierre-M. Phaneuf

Pierre-Michel Phaneuf Acupuncteur depuis 34 ans

2927 Boulevard de la Concorde, Est,  Bureau 204,   Laval  H7E 2B5                  450-664-2727

Arthrose et acupuncture



Comment la médecine traditionnelle chinoise voit l’arthrose et quel est le rôle de l’acupuncture pour soigner cette maladie.  

Tous droits réservés  ©

Selon la médecine traditionnelle chinoise (MTC) l’arthrose qui apparaît dans la deuxième moitié de la vie serait une conséquence de l’épuisement du Jing Qi qui est une énergie Yin peu renouvelable qui appartient au Rein.

L’acupuncture peut retarder l’apparition de l’arthrose et diminuer sa progression en tonifiant principalement le Yin et l’Essence (Jing Qi) du Rein.

L’acupuncture peut contribuer à diminuer les douleurs provoquées par l’arthrose. Pour cela l’acupuncteur choisis des points locaux à la douleur et des points situés plus loin sur le ou les méridiens qui passent par l’articulation douloureuse.

Les douleurs provoquées par l’arthrose diminuent le plus souvent assez rapidement, et le patient devrait sentir un début d’amélioration dans les 4 ou 5 premiers traitements.

Le traitement initial complet, qui devrait déjà depuis la première séance inclure la tonification du Jing Qi et du Yin du Ren, en plus de viser à diminuer les douleurs, devrait comprendre entre 8 et 12 séances.

Par la suite le patient a avantage à continuer le traitement visant à tonifier le Yin et l’Essence du Rein pour ralentir la progression de la maladie, à raison de quelques séances par année dont le nombre est variable en fonction de la gravité de son état.



La médecine traditionnelle chinoise, avec plus de 3000 ans d’existence est assurément  la plus ancienne médecine sur terre.  

Bien qu’elle utilise des termes appartenant au passé, elle n’en est pas moins d’une remarquable efficacité.

Elle s’est développée en s’appuyant sur l’observation et la logique

Sa composante la plus importante est l’acupuncture, mais elle a aussi développé entres autres l’usage des plantes, du massage (Tuina) et d’exercices visant à conserver la santé (QiGong, TaiTchi).

Le Jing Qi, qui peut se traduire par « l’Essence du Rein » est une énergie peu renouvelable qui est composée de l’Essence du « Ciel Antérieur » (comprendre avant la naissance ) et de celle du « Ciel Postérieur » (après la naissance) qui peut  la nourrir.

Elle circule dans tout le corps mais plus spécifiquement dans huit méridiens nommés « Extraordinaires », ou « Curieux ».

Le Jing Qi détermine la croissance, la force constitutionnelle, notre résistance naturelle aux agents pathogènes externes et la reproduction.

Les maladies de longue durée épuisentle Jing Qi.

Quand le Jing Qi est épuisé, c’est la mort.