Logo de la Clinique d'acupuncture Jouvence de Laval, située sur le boulevard de la Concorde Est, bureau 204, à Laval.

450-664-2727

Photo de Pierre-Michel Phaneuf, qui est acupuncteur à Laval depuis plus de 30 ans.
Acupuncteur Pierre-M. Phaneuf

Pierre-Michel Phaneuf Acupuncteur depuis 32 ans

L’acupuncture

L’acupuncture est une méthode thérapeutique d’origine chinoise qui consiste à implanter des aiguilles à la surface du corps dans le but d’influencer et de rééquilibrer une énergie vitale appelée Qi en Chinois, qui parcours le corps humain en suivant des trajets précis appelés « méridiens » et qui possède sur sont trajet les « points » d’acupuncture.

L’acupuncture existe depuis plusieurs milliers d’années. Elle est la composante principale de la « médecine traditionnelle chinoise » qui comporte aussi la phytothérapie chinoise (herbes), la diététique, les manipulations osseuses (cheng ko) le Qi Gong et les massages chinois (tuina). Toutes ces techniques obéissent aux mêmes principes de ré-équilibration du Qi.

Les plus vieux livres écrits sur l’acupuncture, le Nan Ching et le Su Wen ont été signés de la main d’un empereur Chinois du nom de Huang Ti. D’autres livres ont peut-être été écrits auparavant mais ils auraient été détruits lors d’incendies volontaires des livres, commandés à certaines époques de la Chine par des Empereurs qui craignaient l’influence grandissante des intellectuels de l’époque.  Le fait que le Su Wen et le Nan Ching avaient été signés de la main d’un empereur aurait permis à ces deux ouvrages de parvenir jusqu’à nos jours. En effet, en Chine, les empereurs ont toujours été considérés comme des Dieux vivants, aussi la destruction d’une de leurs œuvres aurait été sacrilège !

Pour comprendre le déséquilibre énergétique qui a présidé à un problème de santé, la médecine chinoise (et donc l’acupuncture) doit considérer des concepts comme le Yin et le Yang, la loi des 5 éléments, les 8 règles de diagnostiques, les substances vitales, les fonctions physiologiques mais aussi énergétiques des viscères, l’étiologie (les causes) des maladies basée sur l’observation au cours de plusieurs millénaires, et l’identification du ou des tableaux pathologiques (il y en a près d’une centaine) qui décrivent le mieux le ou les déséquilibres observés.

Un fois ce travail fait, l’acupuncteur doit choisir les points qui permettent au mieux, et de façon complémentaire à soigner le patient.

Pour ce faire, en plus des aiguilles, l’acupuncteur peut utiliser principalement des moxas (boulettes, cônes ou cigares d’armoise séchée) et des ventouses (pour ce qui est des outils traditionnels) mais aussi (ajoutés plus récemment) de faibles courants électriques appliqués sur les aiguilles ou des faisceaux lasers dirigés sur les points d’acupuncture.  Tous ces outils servent à influencer la circulation du Qi pour lui redonner son équilibre, ce qui permet alors au corps de se guérir lui-même.

Le nombre de traitement dépends de plusieurs facteurs; la maladie elle même, son ancienneté, sa force, la force vitale du patient et l’habileté de l’acupuncteur.  En général il faut entre 8 et 12 traitement pour venir à bout de la plupart des problèmes de santé courants et une amélioration devrait être perçut par le patient dans les 5 premières visites sans quoi il est à prévoir que le nombre de traitement pourrait largement dépasser la douzaine, souvent avec peu de résultats.

Les gens de partout dans le monde connaissent maintenant le mot « acupuncture » mais même si le nombre d’adeptes augmente chaque année, l’acupuncture reste encore aujourd’hui un peu mystérieuse.

Le but de cet article est d’expliquer les grandes lignes de l’acupuncture, ses origines, les termes qu’elle utilise, comme le « Yin et le Yang », ou encore le « Qi », les théories qui la sous-tendent et qui sont propres à la médecine traditionnelle chinoise, les outils thérapeutiques qu’elle emploie comme l’aiguille, les moxas, les ventouses, et le nombre de traitement habituellement requis pour soigner les divers problèmes de santé.

Mon Info-lettre

InscriptionDésinscription

(…en peu de mots…)

Tous droits réservés  ©

Adresse de la Clinique.